Une valeur pour les gouverner toutes : l’authenticité

Une valeur pour les gouverner toutes : l’authenticité

Quelle valeur supérieure pourrait être guide fiable tout au long de notre vie ? C’est bel et bien l’authenticité et je vais vous le prouver ici.

Qu’est-ce que l’authenticité ?


C’est ce qui est conforme à la vérité, ce qui est indéniablement juste et sincère.

Bien sûr, dans un monde idéal tout le monde devrait être authentique.

Cependant entre les intérêts de chacun qui divergent, et les postures à adopter pour pouvoir vivre en société, ce n’est pas toujours le cas !

C’est pourtant ce qui fait toute la valeur d’un avis, d’un travail, d’une œuvre : cela serait 100 % sincère, original et de bonne foi.

L’importance de l’authenticité


L’authenticité c’est bien beau, mais est-ce possible au travail ou dans les affaires ?

Le plus grand investisseur de tous les temps, Warren Buffett, n’hésite pas à mettre ce genre de valeur en avant. Son grand ami Charlie Munger aussi.

Aussi surprenant que ça paraisse, tous financiers qu’ils soient, ils trouvent que l’honnêteté, l’authenticité et l’intégrité sont les valeurs les plus rentables à avoir. (1)

En effet, ce n’est pas par simple bonté d’âme, mais plutôt parce que, tous comptes faits, avoir une excellente réputation est ce qui inspire le plus confiance.

Être fiable à long terme permet de nouer des relations personnelles et professionnelles stables, durables et fructueuses. Ils l’affirment tous les deux à plusieurs reprises dans l’étonnant livre « Poor Charlie’s Almanack ».

Il faut 20 ans pour construire une réputation et quelques minutes pour la détruire. Si vous gardez ça à l’esprit, vous vous comportez différemment.

– Warren Buffett

Il va même jusqu’à affirmer que l’authenticité est la règle de vie numéro 1 qui lui a permis de devenir milliardaire en partant de zéro (2).

En effet, il ne voit aucune raison de jouer la comédie ou de faire semblant : il n’est pas question de réduire ses standards personnels.

Pourquoi avons-nous peur d’être authentiques ?


En société, peu d’entre nous sont 100 % eux-mêmes.

En effet, la vie en groupe impose un certain nombre d’attitudes et de savoir-être que nous avons moins besoin d’adopter quand nous sommes en petit groupe ou avec des gens très proches.

Être authentique veut dire se montrer exactement tel qu’on est ; la société et les gens qu’on côtoie ne vont pas forcément tout accepter tels quels.

Comment être authentique

Comment être authentique ?


Mary-Elaine Jacobsen (3), brillante psychologue, explique que nous utilisons un « faux soi » quand on est en public. Il s’agit d’une personnalité qu’on adopte face aux autres, pensant qu’elle est davantage adaptée et présentable.

C’est particulièrement vrai pour les personnes très intelligentes, qui ont tendance à se renfermer derrière l’image attendue par les autres. La psychologue explique que c’est dommage de ne pas assumer qui on est vraiment, car en réalité, c’est notre moi profond qui fait toute notre richesse, notre valeur :

Vous êtes excessif ? Parfait, utilisez ça pour vous dépasser dans votre travail ou votre sport.

On vous reproche d’être trop sensible ? Félicitations, vous avez une capacité très fine à comprendre et détecter ce qui se passe autour de vous.

Cela résume une toute petite partie de son merveilleux livre, vous voyez l’idée.

Alors pourquoi porter un masque social quand on a tellement de belles choses en soi ?

Assumez qui vous êtes ! Soyez à l’aise avec ça. Soyez vous-même, soyez authentique !

L’authenticité et les réseaux sociaux


Il y a ce réflexe de vouloir ne montrer que le meilleur de sa vie dans les réseaux sociaux, et cela peut vraiment induire en erreur sur ce qu’on vit réellement.

Par exemple, on ne compte plus le nombre de starlettes qui reviennent sur d’anciennes photos ou elles semblent au top, et où pourtant elles expliquent que tout est mis en scène.

On apprend même parfois que derrière un beau sourire épanoui se cache en fait une personne en dépression. N’est-ce pas particulièrement futile ?

Est-ce que vous connaissez déjà l’histoire de la blogueuse australienne Essena O’Neill ?

Bien que devenue une vraie vedette sur Instagram, YouTube et Tumblr, et affichant une vie de rêve, elle a fini par abdiquer.

Elle a reconnu et affirmé que ce qui se passe sur ces réseaux sociaux ne reflètent pas du tout la vraie vie. En réalité, elle se mettait en scène car elle était plutôt dépressive, malgré les grands sourires affichés ! (4)

C’est une excellente preuve que l’authenticité est supérieure aux apparences ou artifices.

D’ailleurs, Philip McKernan a présenté un discours passionné d’une heure sur le thème de l’authenticité dans un Mindvalley Talk à ce sujet.

(Pour avoir les sous-titres en français, cliquez en bas à droite sur l’icône de rouage, Sous-titres, traduire automatiquement, Français.)

Certaines personnes sont « sans filtre » et balancent tout ce qu’elles pensent tel quel, sans prendre de gants ! Cela provoque en général pas mal de réactions, mais au moins ces personnes sont sincères et directes !

Pas de faux-semblants.

Bon bien sûr être authentique ne veut pas dire laisser libre cours à des colères ou n’avoir aucune limite, mais plutôt de s’accepter tel qu’on est et d’en faire une richesse.

Sources (blogues et livres recommandés) :

  1. Poor Charlie’s Almanack expanded third edition
  2. Warren Buffett et l’authenticité 
  3. The Gifted Adult: A Revolutionary Guide for Liberating Everyday Genius – Mary-Elaine Jacobsen
  4. Essena O’Neill dénonce les réseaux sociaux 
[embedit snippet= »ulfr-generic2020″]

Qu’est-ce que cela vous inspire ? Laissez-nous votre message !