Inteligência Emocional: a alma de uma vida de sucessos!
Le Végétarisme : pour une alimentation saine et respectueuse

Le Végétarisme : pour une alimentation saine et respectueuse

De plus en plus de personnes commencent à se tourner vers le végétarisme ou à limiter leur consommation de viande.

Pourquoi ?

Peut-être parce que nous souhaitons participer à la construction d’un monde qui a plus de sens, qui se respecte.

Ou parce que nous nous rendons compte que la consommation de viande affecte notre santé, notre bien-être, notre éthique.

La réalité est que l’élevage industriel a transformé la manière dont nous nous alimentons, et que les dégâts causés par ces « usines à viande » nous éloignent petit à petit de notre humanité.

Le monde change, nous devrions changer avec lui.

Et cela passe par le végétarisme.

Pourquoi le végétarisme ?


Comme le dit si bien le Docteur Mark Hyman:

La plus efficace des médecines se trouve au bout de votre fourchette. La nourriture est plus puissante que tout ce qu’il y a dans votre armoire à pharmacie.

Votre santé est très importante, mais ce n’est pas la seule chose qui peut vous pousser à manger végétarien; voyons cela de plus près :

Votre santé

Manger de la viande est mauvais pour la santé.

Suite à de nombreuses études, la viande rouge a été classée par l’OMS comme « probablement cancérogène » et les viandes transformées comme le jambon ou les saucisses étaient, elles, « cancérogènes ».

Votre corps, c’est ce que vous mangez.

Si vous vous alimentez d’animaux qui ont eu peur toute leur vie, pleine d’angoisses, atteints de folie, bourrés de médicaments toxiques, dites-vous que vous mangez cela, alors comment voulez-vous être en bonne santé ?

Comment voulez-vous avoir un corps plein d’énergie et sans maladies ?

Par exemple : des études ont révélé que le cholestérol et les graisses saturées que l’on trouve dans la viande provoquent des maladies cardio-vasculaires, première cause de mortalité aux États-Unis.

Vous êtes ce que vous mangez. La nourriture affecte votre corps et votre esprit, il vous faut donc de la bonne nourriture riche en antioxydants, en bonnes graisses, en vitamines et en minéraux.

-Jim Kwik auteur du programme Mindvalley SuperCerveau

La souffrance des animaux

Élevage industriel = Souffrance animale.

De très nombreuses études démontrent que les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité, qu’ils peuvent être très intelligents, conscients d’eux-mêmes et qu’ils peuvent souffrir…

Et nous, nous les tuons pour les manger.

Nous les entassons dans des cages et des usines de l’horreur, où ces bêtes vivent dans la peur et l’angoisse toute leur vie.

Saviez-vous que certains éleveurs injectent des antidépresseurs et des calmants aux cochons ? Leurs conditions sont si horribles et misérables qu’ils en arrivent, par folie, à se dévorer entre eux.

La faim dans le monde

Parce que 800 millions d’humains sont encore aujourd’hui sous-alimentés, tandis que 70 % des récoltes agricoles sont réservées à l’élevage et au bétail.

N’y voyez-vous pas un problème ?

Arrêter de manger de la viande permettrait de mettre quasiment fin à la famine dans le monde.

Cela nécessiterait de sortir de votre zone de confort, mais il suffit juste d’un petit peu de détermination.

Les céréales et le soja sont des denrées hautement nutritives, directement consommables par les humains. Les affecter à l’alimentation animale constitue un détour de production particulièrement inefficace.

L’écologie

Parce que l’élevage intensif de bœufs, avec ses émissions de méthane, est en grande partie responsable du réchauffement climatique (14,5 % des gazés à effets de serre).

De même, nous avons déjà rasé 25 % de la forêt équatoriale, poumons de notre mère la Terre, pour y créer des pâturages.

La quantité d’eau utilisée pour ces élevages est faramineuse : la moitié de la consommation en eau des États-Unis sert à cultiver la nourriture de ces animaux.

L’élevage de bêtes est la première source de pollution des eaux de la planète.

Une évolution spirituelle

Comme le dit si bien Gandhi :

Je crois que l’évolution spirituelle implique, à un certain moment, d’arrêter de tuer les êtres vivants que sont les animaux, simplement pour satisfaire nos désirs physiques.

Vous êtes venu sur cette Terre dans un but précis : pour apprendre et évoluer.

Comment voulez-vous atteindre la paix et la sagesse alors que vous êtes complice de meurtres et de souffrances ?

Comment voulez-vous devenir heureux et trouver le bonheur si vous ne pouvez mettre fin à votre avidité et à votre insouciance ?

Cette évolution de vous-même, ce développement spirituel, passe par une prise de conscience et le développement de la compassion.

Voici ce que disent certains des plus grands sages sur le végétarisme :

Ceux qui mangent la chair d’animaux deviennent leur propre tombeau. Je vous le dis honnêtement, l’homme qui tue sera tué. Celui qui tue un être vivant pour sa chair mange la chair d’un homme mort.

-Jésus

Ceux qui mangent de la viande font mourir la graine de Grande Miséricorde qui est en nous.

-Le Bouddha

Rien ne peut être aussi bénéfique à la santé humaine et augmenter les chances de survie de la vie sur terre que d’opter pour une diète végétarienne.

-Albert Einstein

Alors, vous ne voulez toujours pas commencer un régime végétarien ?

végétarien et végétalien

Quelle différence entre végétarien et végétalien ?


Une alimentation végétarienne se compose de tous les produits mis à part la viande et le poisson.

Vous supprimez donc de votre diète tous les aliments induisant le meurtre d’un être vivant.

Le végétalien, lui, est un végétarien qui supprime également tous les produits d’origine animale : œufs, miel, lait ou fromages, etc.

Le végétarisme et le végétalisme sont directement liés à la nutrition, mais vous avez sûrement déjà entendu parler du terme Vegan.

Une personne végane, en plus d’être végétalienne, n’utilise aucun produit d’origine animale ni testé sur les animaux ( le cuir, la laine, la soie, certains cosmétiques, etc.).

Effectivement, si vous souhaitez être toujours plus éthique et en accord avec vos convictions, vous devez refuser tout ce qui pourrait être d’origine animale ou en lien avec la souffrance des animaux.

Lorsque vous achetez des produits certifiés végétariens ou véganes, des symboles sont affichés afin de les distinguer très rapidement.

Voici les certifications végétarien/végétalien/vegan à travers le monde

remplacer viandeComment remplacer la viande dans l’alimentation ?


Vous pensez peut-être que la viande nourrit beaucoup plus que les légumes.

En fait, nous nous sommes habitués à manger de la viande, mais nous pouvons très largement nous en passer, il suffit pour cela de manger des repas équilibrés et nutritifs.

Des aliments comme le soja, le seitan ou les noix sont très riches en protéines végétales.

D’ailleurs, il a été démontré que les protéines végétales sont plus digestes et mieux assimilées par votre corps que celles issues de la viande.

Voici quelques exemples d’aliments permettant de remplacer voir de surpasser la viande, et donc parfaits pour le végétarisme :

  1. Le seitan : Aussi appelé Gluten de blé, le Seitan est très riche en protéine végétale. Sa texture est très similaire à celle de la viande et pourra donc la remplacer dans n’importe quel plat.
  2. Le tofu & soja texturisé : En termes de rapport protéines/glucides/lipides, le tofu est l’aliment qui se rapproche le plus de la viande, car pour 100 g, il contient environ 12 g de protéines, 7 g de lipides et zéro glucide. Le soja texturé, quant à lui, contient près de la moitié de son poids en protéines, soit près de 50 g pour 100 g.
  3. Les lentilles et pois : riches en protéines, en fibres et en minéraux. Les lentilles sont notamment très riches en fer. Mais également les haricots, les pois chiches, les fèves.
  4. Les noix : la famille des oléagineux est une source riche en protéines. Noisettes, amandes, noix de cajou et cacahuètes sont donc fortement recommandées dans le cadre d’une alimentation végétarienne. Il est conseillé d’en manger environ 100 g par jour environ.
  5. Les graines : quant aux graines, elles vous apporteront tout ce dont vous avez besoin. Le lin pour les oméga-3 et prévenir les problèmes cardio-vasculaires. Les graines de tournesol pour les apports en vitamines B, en calcium et en magnésium. Également, les graines de courges pour les oligo-éléments, le zinc et les acides gras. Aussi, les graines de sésame pour les protéines et le chia pour les minéraux !
  6. Les algues : ça ne vous tente pas trop ? Pourtant ces petites herbes de la mer (Spiruline, Chlorelle…) sont pleines de minéraux comme le fer et le magnésium ainsi que de vitamine B12; l’unique vitamine que les végétariens et les végétaliens ont du mal à trouver ailleurs que dans la viande !

Les bienfaits du végétarisme


Il a été prouvé de très nombreuses fois que le végétarisme apporte de nombreux bienfaits sur votre santé et sur votre bien-être.

Vous réduirez les risques de maladies cardio-vasculaires, de cancers, le diabète et de cholestérol.

Une diète végétarienne sera très bénéfique si vous souhaitez perdre du poids.

Vous vous sentirez plus en forme et plus léger, car la digestion de la viande demande beaucoup d’énergie que vous pourrez dorénavant utiliser à autre chose.

Votre corps et votre esprit vous remercieront, soyez-en sûr.

Vous ne vous sentirez plus coupable de toutes les souffrances subies par ces animaux.

Au contraire, en commençant à manger végétarien, vous deviendrez acteur d’un futur meilleur, d’un monde plus sain, plus heureux et en paix.

[embedit snippet= »wf-generic2020″]

Et vous ? Trouvez-vous que devenir végétarien est difficile ? N’hésitez pas à partager vos commentaires avec nous !