La connaissance de soi ou comment s’épanouir en étant vous-même

La connaissance de soi ou comment s’épanouir en étant vous-même

La connaissance de soi est sûrement la tâche la plus importante et la plus complexe à travailler lorsque l’on cherche à vivre une vie pleine et épanouie.

On peut parler de connaissance de soi en psychologie, spiritualité ou en philosophie.

Nous, les humains, sommes des êtres complexes. Il est même difficile de savoir par où commencer quand on s’attaque au sujet si délicat de la connaissance de soi.

Déjà, choisit-on qui nous sommes ou devenons nous qui nous sommes ?

Pour répondre à cette question, nous allons détailler pour vous les secrets de la conscience et les outils pour mieux se connaître.

Suivez-nous sur les traces des plus grands philosophes, qui comme vous, se sont demandé un jour qui ils étaient.

Deviens qui tu es.

-Pindare

Connais-toi toi-même.

-Socrate

Comment savoir qui on est ?


Vous butez sur la question ? Pas d’inquiétude.

Les hommes se sont demandé depuis la nuit des temps d’où ils viennent et pourquoi ils sont sur terre.

Se connaître, c’est d’un côté indispensable et d’un autre côté assez flou, tant la connaissance de soi, n’est pas chose aisée.

Plusieurs visages, mais un seul moi

On peut avoir plusieurs rôles dans une journée, mais il y a toujours un seul et unique « moi ».

Au travail, vous êtes vous-même avec votre corps et vos valeurs, mais de manière consciente ou inconsciente, vous mettez un « masque » en sortant de chez vous.

Ce masque peut être considéré comme le « persona » au théâtre. C’est un visage donné à l’acteur qui doit revêtir l’apparence du personnage qu’il interprète.

Ce masque est indispensable pour s’intégrer et jouer notre rôle dans la société afin de ne pas en être exclu.

L’importance de se connaître


Pour apprendre de ses erreurs

Faire des erreurs est inévitable pour avancer dans la vie.

Mais autant apprendre de nos échecs pour ne plus les reproduire. Savoir qui l’on est et prendre conscience de nos forces et de nos faiblesses va nous faire gagner un temps précieux.

Premièrement, ne culpabilisez pas. Ensuite, essayez d’identifier vos erreurs passées.

Armez-vous de patience, prenez le temps de comprendre pourquoi vous avez essuyé un échec et acceptez le tout simplement.

Faire l’expérience d’un voire de plusieurs échecs dans la vie est tout à fait normal.

À vous d’analyser vos erreurs et assurez-vous que la prochaine fois, vous allez faire de vos expériences, un chemin vers le succès.

Pour agir librement selon ses valeurs

Le mot « valeur » dépasse les frontières de la politique.

En accord avec votre éducation, votre entourage vous a transmis des valeurs ou principes moraux.

Évidemment, vous n’avez pas les mêmes valeurs que vos voisins, collègues ou membres de votre famille. Et c’est tant mieux, sinon le monde serait ennuyeux.

Vivre selon vos valeurs, c’est faire accepter aux autres vos principes sans les imposer.

En travaillant sur la connaissance de soi et en sachant qui vous êtes, vous allez avoir plus de facilité à dire non, à refuser une situation, un comportement abusif, car ces agissements ne correspondent pas à vos valeurs.

La connaissance de soi est donc une aide précieuse dans la vie de tous les jours.

Pour découvrir et vivre son potentiel

« Il y a beaucoup de génies qui s’ignorent ».

On ne trouve pas Einstein à chaque coin de rue, mais nous avons tous des compétences sociales et des aptitudes différentes qui font de nous, des humains doués dans un domaine particulier. Encore faut-il avoir conscience de nos qualités.

Malheureusement, l’école est trop généraliste pour donner une chance à tous les élèves, c’est donc un travail intime et individuel qui va vous ouvrir les yeux sur votre potentiel inexploité.

se connaître soi-même

Peut-on se connaître soi-même ?


Bonne nouvelle, la réponse est oui !

Et mieux vaut se mettre au travail dès maintenant, car le chemin est long.

Rentrer dans le champ philosophique

Faire la démarche de se connaître soi-même est, dans une certaine mesure au croisement de la philosophie et de la psychologie. En effet, cela veut dire étudier sa personnalité comme un objet externe.

Faire l’expérience de « soi », c’est prendre conscience de sa personnalité et donc, c’est un premier pas vers l’ultime question « Qui suis-je ? »

Le problème lorsque l’on aborde seul(e) cette question, c’est l’objectivité.

Difficile en effet d’être totalement objectif avec soi-même.

La connaissance de soi peut aussi passer par l’analyse de la partie inconsciente de vous-même. C’est tout le sujet de l’œuvre de Freud qui s’appuie sur les rêves et les actes manqués, tous ces gestes qui inconsciemment en disent long sur nous.

On peut apprendre à se connaître par l’expérience.

Peut-être que vous avez déjà eu le sentiment d’avoir eu un comportement qui vous vous-même surpris ? Un excès de colère, de la jalousie ou souhaiter le malheur d’un autre, avant de vous raviser et de penser « cela ne me ressemble pas » ? C’est exactement le genre de comportements qui peuvent servir à mieux se connaître.

De même que pour les erreurs, le but de se connaître par l’expérience n’est pas de nous autoflageller, mais au contraire de travailler avec nos émotions.

Outils pour mieux se connaître


Les techniques qui aident à la connaissance de soi peuvent être utilisées pour la vie personnelle et professionnelle.

La fenêtre de Johari

Cette méthode est utilisée pour avoir une vision plus claire de la manière dont les autres nous voient.

Divisée en quatre catégories, le but de cette méthode est d’explorer la zone inconnue où se cache notre potentiel inexploité.

fenêtre de Johari
Crédit: Anti-depime

Il existe une méthode toute simple qui va vous permettre de regarder votre vie de manière plus objective et de comprendre votre chemin : Le « roadmap de vie ».

L’idée de cette road map est de tracer une ligne de vie sur des feuilles A4. Scotchez autant de feuilles blanches que nécessaire les unes à la suite des autres à l’horizontale et tracez une ligne directrice au milieu.

Vous êtes prêt(e) ?

Maintenant, respirez et commencer à écrire les expériences qui vous ont marquées à partir de votre naissance jusqu’à aujourd’hui. Un divorce parental, un redoublement, un vol, un accident de voiture, votre premier jour à l’université… tous ces événements façonnent notre manière d’appréhender la vie ainsi que notre rapport aux autres.

La relaxation analytique

Née dans les années 1960 à l’hôpital Rothschild de Paris, cette technique s’appuie sur la mémoire du corps qui a retenu toutes nos émotions et nos expériences passées, même celles que notre conscient a enfouies loin dans notre mémoire.

Le médecin ou psychanalyste, va, en parlant faire resurgir des souvenirs. Le patient doit être totalement à l’écoute de ses émotions et pourra entrer en communication avec son thérapeute à chaque instant pour reconstituer un souvenir et trouver des explications à ses interrogations.

Voici quelques titres de livres qui vont vous aider dans votre démarche

  1. Les dieux voyagent toujours incognito – de Laurent Gounelle
  2. Les secrets de la communication : Les techniques de la PNL

Si vous aimez les sciences humaines, jetez un coup d’œil aux ouvrages de Winnicott et Carl Gustav Jung.

[embedit snippet= »ulfr-generic2020″]

Prêt(e) pour la grande aventure de la connaissance de soi ? Quelle technique allez-vous essayer?